«,adidas yeezy boost 7; La Grande Muraille »,lunette celine homme;: Matt Damon et le secret des lézards grouillants

L’avis du « Monde » – Pourquoi pas En 2016, le groupe chinois Wanda (hôtellerie,lunettes de soleil persol femme, production,lunette 3d samsung, distribution, exploitation cinématographique) acquérait pour plus de 3 milliards de dollars le studio américain Legendary. Cet investissement était destiné aussi bien à assurer l’approvisionnement du marché chinois en films américains compatibles avec les goûts du public et les exigences du pouvoir que la production de films chinois commerciaux capable de dépasser les frontières du monde sinophone. Pour atteindre ce second objectif, 135 millions de dollars ont été dépensés pour la production de La Grande Muraille,lunette homme tom ford, qui a entièrement été tourné en République populaire de Chine. Dirigé par un cinéaste chinois de renom, Zhang Yimou,lunette dior bleu, le film a pour vedettes une star internationale native de Boston, Matt Damon, et une starlette au physique plaisant, Tian Jing, qui est, elle, originaire de la ville impériale X’ian. Cette savante association d’ingrédients qui ont fait leurs preuves sur leurs marchés respectifs ne suffit pas à faire un blockbuster. Massivement distribué en Chine à la mi-décembre 2016, La Grande Muraille a été montré jusqu’a 65 000 fois par jour pendant sa première semaine d’exploitation, avant de voir ses entrées s’effondrer dans les jours qui ont suvi. Le film n’aura rapporté « que » 120 millions de dollars,film en ligne gratuit, ce qui n’est pas assez pour rentabiliser l’investissement initial. Intrigue et univers graphique appauvris À le voir, on partage les réticences des spectateurs chinois. La Grande Muraille imagine que, dans une version imaginaire de l’empire chinois, à une époque qui correspond au Moyen-Age occidental, le mur est là pour contenir des créatures inhumaines, libérées des entrailles de la Terre par un empereur cupide. Le gigantesque ouvrage est défendu par un ordre chevaleresque, qui préserve l’empire de l’inextinguible appétit des taotei (genre de vélociraptor) pour la chair humaine. On aura reconnu l’un…

Advertisements